10/03/2010

JACKY DETAILLE: "Pourquoi je renonce aux Championnats d'Europe de karaté..."

Ludovic Gaudillere: Jacky, on le sait maintenant depuis quelques jours, vous ne participerez pas aux prochains Championnats d'Europe de karaté dans un mois au Portugal. Quelles sont les raisons qui ont motivé cette décision?

Jacky Detaille: Ce fût une décision difficile à prendre, et qui me coûte énormément, mais j'avais beaucoup de mal depuis des semaines à entrer dans la dernière phase de ma préparation, et ce malgré toute mon envie. De nombreux bouleversements sont survenus ces dernières semaines dans ma vie personnelle, et cela faisait un peu trop de choses à gérer. J'en ai parlé avec plusieurs de mes "Aînés" dans le domaine du karaté, et la plupart d'entre eux m'ont dit que je n'avais plus rien à prouver, et que le temps était peut-être venu pour moi de passer à autre chose. 

L.G: Est-ce que cela signifie que l'on ne vous reverra plus  sur un tatamis de karaté en tant que compétiteur? 

J.D: Non, je ne crois pas. J'envisage de défendre mon titre mondial au printemps 2011 en Italie. Mais pour tout dire, je suis un peu déçu de la décision de la fédération mondiale de ne plus permettre aux compétiteurs vétérans de participer à la fois en vétérans, et en seniors. Combattre avec les seniors, ça reste la cerise sur le gâteau, et nous demander de choisir entre l'un ou l'autre constitue un cruel dilemme; Chacun comprendra qu'il m'est difficile de renoncer à une chance avérée de médaille chez les vétérans pour me hasarder à bientôt 43 ans dans un quitte en double face à des champions top niveau de 23-24 ans en seniors au risque de faire « chou blanc »... 

L.G: Il y aurait donc des raisons politico-sportives à votre choix?

J.D: Pas vraiment, chacun fait ses choix; La fédération mondiale a fait des choix que je respecte, et moi je fais les miens...

L.G: Il y a aussi la suppression de la catégorie "Equipes vétérans"...

J.D: Oui, dans cette catégorie, nous détenons avec l'AFKA deux titres mondiaux, mais cette catégorie ne figurera pas au programme des prochains Championnats d'Europe de Santarem...

L.G: Néanmoins, l'AFKA sera présente au Portugal?

J.D: Oui, bien sûr. 11 compétiteurs représenteront notre équipe; parmi eux, plusieurs karatékas de grande valeur qui auront à cœur de s'illustrer, avec de nombreuses chances de médailles.

L.G: Pas de regrets?

J.D: Non, pas de regrets; j'ai recentré mes priorités pour ces prochains mois: m'occuper d'avantage des jeunes compétiteurs de mon club, et de mes élèves en général. Me consacrer au développement du comBATON, sport pour lequel la fédération américaine m’a nommé Directeur européen, et de ma carrière d'instructeur de karaté à travers les stages que je dirige à l'étranger.

L.G: Et la musique dans tout ça?

J.D: L'industrie de la musique en France, c'est une catastrophe; Je ne suis vraiment plus motivé. Cependant, prochainement je vais retourner en studio pour enregistrer une toute nouvelle chanson. Elle sera disponible en téléchargement; que peut-on faire d'autre?

                         

Propos recueillis par Ludovic Gaudillere pour http://www.radioludo.com/

-----------------

 

 

Les commentaires sont fermés.