13/06/2008

LETTRE OUVERTE A MES AMIS...

 

Nous étions trois amis ; trois gamins unis par une même passion : le karaté.

Rapidement, les circonstances ont fait de nous des rivaux, car par un caprice du destin, nous concourions dans la même catégorie de poids… mais notre amitié était forte et semblait pouvoir résister à tout.

on se voyait à l’entraînement, en dehors des entraînements, le week-end, à Pâques, aux fêtes de Pentecôte ; nous étions inséparables! Lors des longues soirées d’hiver vers 1984-85, c’était l’occasion de parties de scrabble mémorables… on riait, on parlait fort, et parfois même on se disputait… pour la validité d’un mot, ou un point du règlement (Pierre Palmade nous a tout piqué !!!)

On marchait, des heures durant, dans les rues de notre beau petit patelin de Herve. La nuit pouvait tomber, que nous marchions toujours, en refaisant le monde (celui du karaté surtout…) on se taquinait, on se titillait, on s’appréciait, on se respectait…et on rêvait, beaucoup.

Nous n’avions besoin de personne, nous nous suffisions à nous même.

On parlait des filles aussi…

Parfois même, nous convoitions les mêmes…

Mais le karaté nous gardait soudés. On s’entraînait dur, très dur, sous la férule de notre senseï Jacky Wergifosse (mais j’aurais l’occasion d’y revenir).

 

Puis nous avons grandi. Une certaine « gloire » m’est tombée dessus sans que j’y comprenne grand chose, et cette « gloire » a creusé un fossé entre nous : ou plutôt entre moi et eux …

Il a été dit que c’était de ma faute ; que j’avais chopé la grosse tête. Mais en fait, j’étais très seul sur mon petit nuage et le temps de nos folles espérances n’a pas tardé à me manquer.

J’aurais voulu leur dire que vu d’en haut, c’était beaucoup moins joli, et que le succès avait un prix très élevé, et parfois même un goût amer… mais m’auraient-ils crû ?

J’aurais voulu leur dire que certains avaient pris soin d’exploiter ma notoriété naissante pour semer la zizanie dans notre club… mais sans doute étais-je trop fier pour me justifier.

Quitte à être seul, je me suis dit que tant qu’à faire il valait encore mieux que je devienne carrément une star…

Alors je me suis lancé dans le Cinéma, puis la musique ; j’ai fait mon petit bonhomme de chemin, sans jamais renier mon passé – je ne suis pas devenu une star- mais cependant que nos destins se traçaient, nous nous sommes carrément perdu de vue ; moi-même, je n’étais plus très sûr de savoir qui j’étais...

La vie nous avait séparé à un point tel que l’on en est même venu à croire qu’on ne s’aimait plus. Un malentendu sourd s’était installé entre mes potes et moi.

J’ai roulé ma bosse, j'ai voyagé, j'ai pris des risques, j'ai appris, j'ai gagné, j'ai perdu, j'ai oublié, j'ai chanté, puis déchanté, mais... 

non, je ne regrette rien.

Aujourd’hui, je peux vous le dire les mecs; je vous envie d’être resté soudés (d'autant que maintenant, il y a des canons au club, miam miam ;)! mais je vous en ai longtemps voulu de ne pas m’avoir accompagné dans mon « ascension »…

 

Le poids de ces non-dits à refait surface il y a un an, et des mots durs ont même été écrits et prononcés (entre Noêl et moi) ; ceux qui lisaient mon blog à l’époque doivent s’en souvenir…

Il n’est pas nécessaire d’en rappeler les raisons ; Nous sommes tous d’accord pour dire que l’on a que trop parlé de cette histoire.

C’est pourquoi aujourd’hui, je suis fier de vous annoncer que « les trois frères » se sont retrouvés à l’occasion des championnats d’Europe WUKO qui se tenaient en Belgique.

Cet instant, immortalisé sur la photo ci-en bas, restera, et de loin, mon meilleur souvenir lors de ces Championnats d’Europe 2008.

Je rends hommage à Noêl, qui a eu l’humilité de faire le premier pas, car pour ma part, c’était au dessus de mes forces. Je remercie aussi Christophe ainsi que notre senseï, de ne pas avoir pris parti dans cette brouille, et d’avoir su rester neutres. Cela nous a beaucoup aidé.

Je vous embrasse tous très fort, et espère vous retrouver très prochainement à la WUKO ou ailleurs (*Cavalcade Noêl? lol ; )

 

Les potes de Herve

Il était une fois trois amis...

 

PS: Bonjour à Patrick Beckers et tous les autres aussi...

00:13 Écrit par Soda pop music dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lfkb, belgique, herve, wuko, afka, france, karate, 80, amitie |  Facebook |

Commentaires

merci pour le petit commentaire cela me fais énormement plaisir de nous revoir enfin ensemble sur la photo comme au bon vieux temps a la prochaine (tof)

Écrit par : tof | 16/06/2008

Les commentaires sont fermés.